Toi & ton corps

Etre 100% responsable de ta vie commence par être responsable de ton corps

By 7 août 2018 No Comments
responsable vie corps

Il y a quelques jours, j’ai posté un lien sur ma page Facebook concernant un document glaçant sur les implants médicaux : The Bleeding Edge.

C’est tellement dur que je n’ai pu le regarder que par tranches de 10 ou 15 minutes.

Ma première réaction a été l’indignation : « mon Dieu mais c’est vraiment terrible ces gens dont la vie peut être ruinée par un implant défectueux » (ça peut être un système de stérilisation, une prothèse de hanche, un filet censé resserrer un vagin distendu par une grossesse, etc.).

Ma deuxième réaction : « non mais attends, c’est aussi à NOUS, patients, d’arrêter de suivre comme des moutons les conseils des médecins et y réfléchir à deux fois avant d’introduire n’importe quoi dans notre corps ».

D’un côté, tu es Victime de la vie, de l’autre Responsable de ta vie.

Pourquoi j’ai eu cette pensée ?

Parce que j’ai décidé d’arrêter de me vacciner, malgré les gros yeux que m’ont fait mon « très obligatoire » médecin traitant.

Parce que j’ai fait remplacer tous mes plombages par des polymères, malgré l’avis de certains dentistes qui trouvaient ça inutile.

Parce que ça fait deux ans que j’ai arrêté la pilule car j’en ai marre de me gaver d’hormones.

NB : je n’ai rien contre la médecine occidentale. Sans elle, j’aurai une jambe en moins. Je veux juste dire qu’il faut faire attention à ne pas avaler n’importe quoi et rester vigilant.

Et fait : je SENS que tout ça ne serait pas bon pour moi.

Ma tête dirait OK aux discours des médecins qui semblent « sensés », mon corps dit NON.

Et tu sais comment ça s’appelle, quant tu écoutes les conseils d’un gars alors qu’au fond de toi, tu sens que ce n’est pas bon pour toi ? La soumission à l’autorité.

Et y’a pas que dans la médecine, hein.

La semaine dernière par exemple, j’étais en formation. Et à un moment, la formatrice nous demande de faire un exercice. Sauf que dans notre groupe « d’étudiantes », on était toutes crevées, on n’avait pas la tête ni l’énergie à ça.

On n’a rien dit.

On a baissé la tête, et on s’est efforcées de rendre une copie. Et on était GRAVE à côté de la plaque. Parce qu’on avait forcé les choses avec notre tête, au lieu de nous écouter et dire qu’on avait besoin d’une pause.

Encore un bel exemple de soumission.

Si tu commences par être 100% responsable de ce que tu fais subir à ton corps, c’est le premier pas pour être responsable de ta vie.

Car ton corps, il te cause tout le temps, et il sait mieux que ta tête ce qui est bon pour toi (bon OK… ça doit être la centième fois que je le dis sur ce blog).

 

Et toi, ton corps…

Tu lui fais avaler quoi ?

Tu lui mets quoi sur le dos ?

Tu lui donnes quoi comme sommeil ?

Tu l’aimes comment ?

 

Crédit photo : Chris Jarvis - Unsplash

Leave a Reply