Crée ta vie

On porte tous les lunettes de Kanye West (même si on n’apprécie pas ce gars)

By 29 juillet 2019 No Comments
on porte tous les lunettes de Kanye West

On va clarifier les choses tout de juste : je n’aime pas ce gars, pas du tout.

Mais quand j’ai commencé à écrire cet article, j’ai immédiatement pensé à ses lunettes « de soleil », qui étaient à la mode il y a bien dix ans :

 

Là où je veux en venir, c’est que ta vision du monde – et la mienne au passage – elle est passée au filtre des lunettes de Kanye.

Tu n’en vois qu’une partie.

La partie non-consciente de ton cerveau capte 4 milliards d’informations à la seconde, alors que ton conscient, 2000 seulement (la source ici, oui j’ai fait une recherche pour te donner des chiffres exacts car en fait j’étais loin du compte !).

 

Ce que ça signifie, c’est que ton cerveau, il doit CHOISIR quelles informations sont pertinentes pour toi parmi les 4 milliards.

Pour cela, il utilise les lunettes de… pardon, il utilise des filtres.

Et ces filtres sont basés sur un mécanisme bien connu (quand on a un pied dans le monde merveilleux du développement personnel) : les croyances.

(Tadaaam ! ai-je envie d’ajouter.)

 

Une croyance, ça se construit à partie d’un fait, le plus souvent remontant à ton enfance. Ton cerveau retient la réaction initiale que tu as eue vis-à-vis d’un certain événement. Et comme c’est un gros flemmard, à chaque fois qu’il rencontrera un événement de nature similaire, il te fera réagir de la même façon que la première fois.

Techniquement, il passe à chaque fois par le même circuit neuronal, parce que c’est tout simplement plus rapide.

Oui, on peut changer ça.

Pas avec des mantras stupides où tu dois répéter 40 fois par jour la même phrase positive (ne ris pas, tu trouves ça chez plein de gourous, notamment en « abondance financière »… oui je balance, si tu me suis depuis un moment, tu sais que je ne garde pas ma langue dans ma poche).

Avec des techniques qui bossent sur l’inconscient.

 

Pour te « simplifier la vie », ton cerveau ne va donc retenir que les informations qui confirment tes croyances.

Imaginons que, gamine, on t’ait dit un jour que « tu étais une bonne à rien ». Ce qui va se passer par la suite, c’est que tu ne vas inconsciemment choisir que des situations où te te mettras en échec. Ça renforcera ta croyance, et ainsi de suite.

C’est une phrase que je répétais souvent à mes clients dans mon cabinet de kinésiologue : « les croyances renforcent les croyances ».

 

Pour en revenir à tes filtres : plus tu as de croyances négatives, plus ça les encrasse. Et plus ils sont encrassés, plus la réalité est déformée (comme si les fameuses lunettes avaient des rainures encore plus fines).

Pour les nettoyer, pas de secret : faut bosser sur soi.

 

Tes filtres de perception, ils peuvent venir mettre la pagaille quand tu cherches à établir ton profil Méta.

Tu ne « vois » rien du tout, ou de façon déformée.

(Et vu que ton ego s’y met aussi pour surtout pas que tu changes quoi que ce soit à ta vie… imagine le bazar !)

Tout ça, ça peut te faire complètement passer à côté de qui tu es vraiment, et te faire partir dans une mauvaise direction.

 

C’est pour ça qu’en séance, je fais très attention à ce que me racontent mes clientes : il y a à la fois des infos très justes, mais il y a aussi les histoires qu’elles se racontent, les croyances erronées qu’elles ont sur elles-mêmes. Et il faut démêler tout ça, avec beaucoup de prudence.

(Heureusement, y’a un outil imparable : leur corps.)

Et c’est aussi pour ça que parfois c’est difficile pour elles d’accepter ce que les tissus révèlent et/ou ce que moi je perçois, si c’est loin de ce qu’elles espéraient entendre.

 

Personnellement, je préfère vivre sans œillères.

 

 

Et toi ?

Les lunettes de Kanye West, tu préfères les garder ou les enlever ?

 

 

Crédit photo : Pineapple Supply Co. - Unsplash

Leave a Reply