Toi & ton corps

Tu es quatre femmes en une (si tu les laisses s’exprimer)

By 9 avril 2019 2 Comments
femme archetype feminin cycle lunaire

Je viens de passer trois jours dans un stage dédié aux Archétypes féminins.

J’en ressors transformée. Je pense sincèrement que toute femme devrait faire ce genre de stage.

Il y a quatre femmes en toi, toutes différentes. Et c’est une bonne nouvelle en fait : cela signifie que tu n’es pas la même suivant les phases de ton cycle ! La vie serait tellement ch*** sinon, hein ?

Sauf que dans la société actuelle, sur les quatre archétypes, deux sont glorifiés, et deux sont ignorés voire méprisés.

Et que la plupart des femmes sont coincées dans un seul (dont moi, je ne fais pas exception à la règle).

Allez, je te présente les quatre, ce sera plus concret :

La Sorcière

C’est l’archétype qui est présent pendant tes règles (ah non : maintenant on dit »j’ai mes mes lunes » ou « je suis en lunes », c’est plus poétique, non ?).
Symboliquement, cela correspond à la Nouvelle Lune.

Tu t’en doutes certainement, c’est l’archétype le plus boudé.

La Sorcière, elle est reliée au monde spirituel, à l’intuition.
Durant cette phase, tu dois rester le plus au calme possible. Tu verras – ou vois déjà – que le rapport à la matière pendant ces jours-là, c’est pas ça ! Tu fais tomber des trucs, si tu fais la cuisine c’est pas bon… Tu dois tout faire lentement, te cocooner.
Et c’est juste normal, en fait.

Il se trouve que ma Sorcière, je ne l’ai jamais écoutée, je la faisais taire, je ne la respectais pas.
A vouloir toujours être super active dans une phase où je dois au contraire prendre le temps, je ne lui ai jamais permis de se ressourcer.
Je ne ME suis donc jamais ressourcée.

Je démarrais donc chaque cycle épuisée d’avance : en effet, si tu ne « respectes » pas ta Sorcière, tu ne peux pas recharger les batteries pour le cycle suivant.
(Cela expliquerait mes fatigues chroniques qui durent depuis des années et dont j’ignorais la cause.)

Et pire que ça, plus tu vas la maltraiter, plus elle va te faire savoir qu’elle est en souffrance. Par exemple avec des règles douloureuses.
(Ça tombe bien, deux jours avant le stage, j’ai passé la journée avec une bouillotte sur le bide.)

La Vierge

Elle vient juste après la Sorcière. Elle correspond au premier quartier de Lune.
Ah celle-là, c’est la guerrière ! La working-girl, dans notre société, est donc mise en valeur.
Elle est hyper efficace physiquement et mentalement, elle est dans l’action.
Grâce à elle, tu pourras rattraper l’éventuel « retard » que tu auras pris pendant la phase de la Sorcière (je parle du matériel, évidemment).

Je la connais bien, la Vierge, je suis coincée dedans.
A l’excès.
Du coup, elle en a marre, d’assumer pour les 3 autres (elle me l’a dit lors d’un rêve éveillé… oui, on fait ça pendant le stage !).
Elle est épuisée, et moi aussi.

La Déesse-Mère

Elle est active pendant la phase d’ovulation. Cela correspond à la Pleine Lune.
Ah ben celle-là… elle est ultra-glorifiée, surtout concernant son rôle de mère.
Sauf que c’est ultra-réducteur : la Déesse-Mère, ce n’est pas que la « création d’enfants », c’est la création tout court (de projets).
Pendant cette phase, tu as plutôt envie de t’occuper de ton foyer, de cuisiner, de voir des amis, de sociabiliser.

Malheureusement là aussi, de nombreuses femmes – celles qui sont mères – restent coincées ad vitam dedans.
Et c’est le drame quand les enfants quittent le nid, car elles se sentent tout à coup démunies.
En ce qui me concerne, je l’ai muselée, voire méprisée.
J’ai eu peur toute ma vie que devenir mère allait me réduire à ce seul rôle.
J’avais donc décidé de ne pas avoir d’enfants, en ignorant complètement d’où venait ce choix.
Ce stage m’a réconciliée avec ça : être maman, ce n’est pas être figée dans un seul archétype, car au cours d’un cycle, tu passes par les quatre !

L’Enchanteresse

Elle est active durant la dernière phase de ton cycle. Cela correspond au dernier quartier de Lune.
C’est pendant ta phase Enchanteresse que tu as envie de prendre soin de toi, de te faire sexy, de te maquiller, etc. Donc pendant cette phase que tu prends soin de ton couple sur le plan amoureux.
La pauvre, elle aussi, comme la Sorcière, elle est dénigrée. Bah oui, se faire belle, c’est complètement superficiel, non ? (Je te laisse deviner les termes péjoratifs qui lui sont associés.)
Bah non.
Plaire, séduire, est aussi un des aspects de toi, et si tu les ignores, tu vas te sentir incomplète et à la longue, frustrée.

Beaucoup de femmes renient complètement leur Enchanteresse par peur des réactions des hommes. Elles se sentent en insécurité si elles s’habillent sexy.
Je ne suis pas concernée car j’ai la « chance » de ne jamais avoir subi d’agression sexuelle… Mais il est vrai que, si je croise un homme qui pose un regard insistant sur moi car visiblement je lui plais, je suis complètement déstabilisée.
Pour me sentir protégée, je m’habille donc tout le temps en Vierge (qui porte plutôt des jeans) et rarement en Enchanteresse (petites robes ou jupes).
Maintenant que je sais tout ça, je vais lui laisser de la place à elle aussi 😉

Et toi ?

Te reconnais-tu dans l’un ou plusieurs de ces Archétypes ?

Lesquelles ignores-tu ? Pour quelles raisons ?

Te sens-tu prête à laisser la place à chacune de s’exprimer dans ta vie ?

 

PS : si ce stage t’intéresse, tu trouveras toutes les informations sur le site d’Hamainya, www.suneleusis.com.

 

Crédit photo : Mark Tegethoff - Unsplash

2 Comments

  • Ludiune dit :

    Bonjour Elodie,
    Ton article est très intéressant. J’analyse justement sur plusieurs cycles l’expression de ces archétypes ou en effet leurs silences. Y a t-il des conseils pour rééquilibrer la présence des quatre femmes au cours du cycle ?
    Merci

    • Elodie dit :

      Bonjour Ludivine,
      pour les « ré-équilibrer », il faut déjà identifier lesquelles tu « ignores » !
      Ensuite, être attentive au quotidien à la place que tu leur accordes.
      Le mieux étant évidemment de faire le stage de Suneleusis 😉

Leave a Reply